# 2 Athènes (été 2015) : 3 jours au coeur de la ville

Nos merveilleuses vacances estivales en Grèce ont commencé par 3 jours au cœur de la capitale grecque ! Notre vol atterrissant à Athènes, nous souhaitions visiter cette ville avant de rejoindre les Cyclades. Les avis sur Athènes sont souvent mitigés : trop chaude, trop grise, trop de circulation, trop de touristes etc … et comme je préfère éprouver par moi-même et ressentir le pouls de la cité avant d’émettre une opinion, je ne voulais pas rater cette étape  !

Tout d’abord et afin de loger l’ensemble de la tribu (3 générations, 8 personnes !) nous avions réservé un appartement via AirBnb, à 2 pas d’une station de métro et non loin des sites touristiques majeurs. Le logement proposé par Dimitri  était conforme à l’annonce et aux photos ! Grand, spacieux, totalement  rénové et avec beaucoup de goût, la famille entière a apprécié ce pied à terre pour partir à l’assaut de la capitale ! Louer un appartement est bien plus économique que l’hôtel (ici 300 euros pour 3 nuits et pour 8 tout compris) et nous permet de mieux respecter le rythme des plus jeunes en préparant nos repas du soir comme si nous étions « à la maison ». Le seul petit bémol serait le bruit côté rue ( et donc du côté de la chambre la plus grande !) pendant la soirée, nous avons un petit peu halluciné la première nuit puis nous sommes habitués dès la seconde ! En revanche en plein mois d’août on oublie le toit terrasse car la chaleur est incroyable … Disons que nous avons vraiment beaucoup aimé le fait que l’appartement soit entièrement climatisé !

01 Athènes1

Les evzones et la place Syntagma

DSC_6494

C’est dans une atmosphère un peu particulière que nous avons rencontré les fiers evzones de la place Syntagma puisque ma plus jeune sœur venait de se faire dérober son sac à main dans le métro, à la station du même nom ! Après la sidération, la colère et quelques minutes de « si j’avais su je l’aurai mis ailleurs etc … » c’est la visite au consulat français qui a occupé notre fin de matinée déjà bien riche en émotions contrastées !

 DSC_6491 Une fois les formalités de déclaration de vol accomplies (mon père et ma sœur y retourneront tout de même 2 autres fois en 2 jours !) nous nous dirigeons vers la célèbre place du parlement grec. Il fait chaud, très chaud et nous regardons évoluer les evzones lors d’une des nombreuses relèves de la garde … Couverts des pieds à la tête, avec lenteur et en cadence, ils exécutent en face à face une succession de  mouvements répétitifs et assurés. Je ne peux m’empêcher d’admirer leur courage face à cette chaleur accablante …

DSC_6520

01 Athènes2C’est assurément un des clichés d’Athènes qu’il ne faut pas rater !

Parce qu’il ne faut pas se laisser abattre (ni par la chaleur, ni par les voleurs !) nous nous posons au Syntagma Square à la sortie de la station de Métro et juste en dessous de la place du parlement :  des brumisateurs rafraîchissants, du basilic et de l’eau fraîche sur les tables, des prix doux ainsi que  la gentillesse de la serveuse nous permettront de retrouver le sourire et de profiter pleinement de nos vacances ! Nous y reviendrons même une seconde fois avec le même plaisir !

01 Athènes3

Le petit train touristique

Entre les différences de générations et la chaleur éprouvante de la capitale nous avons opté pour une première découverte de la ville à bord d’un de ses petits trains touristiques ! Après tout c’est vrai, quoi de mieux pour parcourir la ville tout en satisfaisant petits et grands et ce pour tout juste 5 euros ? Vous trouverez l’arrêt principal du petit train à l’extrémité de la place Syntagma. Du Panathenaïc Stadium jusqu’à l’ancienne Agora et l’Acropole en passant par le quartier de Plaka, nous nous laissons ballotés au gré des monuments d’Athènes

01 Athènes5

De plus pour le prix du billet on a le droit de descendre en cours de route pour reprendre le train suivant après une petite balade à pieds ! C’est ce que nous avons d’ailleurs fait dans le quartier de Plaka ! (il faut juste veiller à ne pas se tromper de couleurs de trains car ce sont deux propriétaires différents et bien garder son ticket ! ) Plaka, une pause fraîcheur très agréable et sans trop de touristes finalement …

DSC_6619

01 Athènes6

Pour être tout à fait sincère, ne prenez pas les dernières places du « wagon » car l’espace vital pour les jambes est plus que limité ! A défaut d’être bien installés on aura beaucoup ri lors de cette promenade qui semblait ne plus finir (c’est ça de reprendre le second petit train dans le mauvais sens et de recommencer la boucle déjà parcourue !) et pendant laquelle nous nous sommes bien amusés entre films vidéo et batailles d’eau !

01 Athènes4

l’Acropole

Symbole de tout une ville, témoignage imposant de l’antiquité, qui n’a pas rêvé de fouler ses pierres et de revivre l’histoire ?

L’Acropole était pour nous (et des tonnes d’autres touristes), un incontournable d’Athènes ! Alors bien sûr, les conseils sont toujours les mêmes, allez y très tôt pour éviter la foule et le soleil de plomb … De notre côté, on a eu beaucoup de mal à suivre ces conseils ! et nous voilà donc en fin de matinée à gravir la colline qui mène jusqu’au site antique, assommés par la chaleur et coincés entres les (trop) nombreux visiteurs !

Bon, nous ne sommes pas complètement givrés tout de même, Anatole du haut de ses 3 ans est resté bien au frais avec ma maman dans l’appartement pendant que mon père et ma sœur découvraient l’organisation des commissariats grecs pour finaliser sa demande de papiers provisoires et pouvoir reprendre l’avion sans encombres ! C’est donc à 4 que nous sommes allés découvrir la majestueuse Acropole !

01 Athènes7

Le prix de l’entrée est de 12 Euros mais comme pour tous les sites grecs, gratuits pour les enfants ! (quand je vous disais que c’est un pays parfait pour les familles !). Nous avons pris le Métro jusqu’à la station Akropoli (incroyable ! non ?) et sommes donc arrivés par le versant Sud, d’où nous avons  pu admirer le théâtre de Dionysos et l’Odéon d’Hérode Atticus (toujours utilisé pour les spectacles du festival d’Athènes et d’origine romaine).

01 Athènes8

La foule commence à s’intensifier tandis que le soleil finit de nous dessécher ! A l’arrivée au niveau du bel escalier des Propylées, nous voilà noyés au milieu des centaines de croisiéristes, autocollant avec leur numéro de groupe sur la poitrine et les yeux rivés sur leur guide et son bras tendu, au bout duquel trône le même numéro !!! Nous sommes bien d’accord, ce type de vacances ce n’est pas pour nous !

Nous parvenons à nous faufiler sans trop de difficulté … ben oui, à 4 c’est plus facile qu’à 45 !

01 Athènes9et a admirer cette merveille de l’Antiquité …

Nous nous dirigeons vers l’Erechthéion, le temple que nous avons préféré avec ces célèbres caryatides (colonnes en forme de femmes) dont nous verrons les originales au musée de l’Acropole par la suite. La foule est moins dense de ce côté là et nous sommes immédiatement impressionnés par ce sanctuaire sacré.

DSC_6710 l'érechtheion Il était d’ailleurs à l’époque et selon la tradition bien plus important que le Parthénon lui-même. En effet, c’est ici que Poséidon aurait planté son trident lors d’une violente dispute avec Athéna et que celle-ci aurait répondu en faisant apparaître un olivier ! Athéna est la protectrice de la capitale grecque et a de ce fait une importance singulière pour la ville.

01 Athènes10

C’est avec l’imposant Parthénon que nous poursuivons notre visite, construit sur la partie la plus élevée du rocher sacré il faut arriver à faire abstraction des grues et échafaudages qui témoignent de la rénovation constante du site … Néanmoins les puissantes colonnes nous emportent facilement à plus de 400 ans avant JC et ce même si le Parthénon d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui de l’Antiquité …

DSC_6741 le parthénon

DSC_6748

et depuis « la ville haute » nous pouvons admirer la grouillante Athènes d’aujourd’hui …

DSC_6750Avant de redescendre vers la ville nous avons une pensée pour les deux jeunes résistants grecs qui sous l’occupation allemande ont réussi à retirer le drapeau Nazi pour faire flotter celui de la Grèce !

DSC_6744 drapeau des résistants grecs

Le soleil tape vraiment fort et juste avant la descente nous nous rafraîchissons en nous arrosant avant de savourer dès la sortie des granités bien mérités !!! (et à prix d’or ! j’ai eu un petit bug au moment de payer car tellement assoiffée je n’avais pas vu le prix : 4.50 euros /pièce )

DSC_6766 granités en or

En résumé, une visite incontournable que nous ne regrettons pas d’avoir fait malgré la chaleur et la horde de touristes !!!

Le musée de l’Acropole

J’ai longtemps hésité avec le musée  archéologique national dans le quartier d’Omonia, alors quelques jours avant le grand départ j’ai envoyé le lien des 2 musées à tout le monde et je leur ai demandé de choisir ! la majorité a voté pour le musée de l’Acropole, plus petit, plus moderne et très complémentaire avec la visite de l’Acropole ! (Le musée se trouve à quelques mètres de la station de métro Akropoli, l’entrée est à 5 Euros pour les adultes et gratuite pour les enfants). Et je dois dire que personne n’a été déçu ! Lumineux, avec de beaux espaces et des pièces d’exception (comme les vraies caryatides) la visite (climatisée ! hé hé !) nous a tous enchantés !

01 Athènes11L’attention des plus jeunes était maintenue par la recherche des statues d’animaux et voici notre préférée :

DSC_6791 Nous avons tous eu un gros coup de cœur pour la vue magnifique sur l’Acropole et la belle terrasse panoramique du restaurant du musée :

DSC_6806

DSC_6820

DSC_6829

Notre séjour à Athènes s’achève et je ne regrette pas d’avoir pris le temps de découvrir la capitale grecque au début de notre périple ! La douceur des Cyclades est d’autant plus appréciée après la visite d’Athènes. Nous avons trouvé les Athéniens adorables, toujours prêts à nous rendre service, à nous indiquer une direction, les commerçants nous ont toujours fait de petits présents supplémentaires, nous ont fait goûter leurs spécialités avec gentillesse et sincérité. La chaleur est cependant difficile à supporter et les visites s’en trouvent limitée, j’imagine que le printemps doit être plus propice à la découverte d’Athènes ! Peu de petites boutiques d’alimentation générale dans la ville, ce fut un vrai casse-tête pour trouver de quoi cuisiner le soir à l’appartement ! En revanche des kiosques et des marchands de fruits et légumes  à tous les coins de rue !

01 Athènes12

Et vous ? Connaissez vous Athènes ? Avez-vous aimé cette ville si différente du reste du pays ??

La suite de nos aventures nous fera prendre le large pour Paros mais en attendant, n’hésitez pas à me laisser vos impressions !!!

6 thoughts on “# 2 Athènes (été 2015) : 3 jours au coeur de la ville

  1. Toujours aussi beau !!!! Malgré l’épisode « rocambolesque » Athènes est top !!!
    Bel appart, super voyage en petit train !!! Et magnifique musée !
    Continue !!!!

    J'aime

  2. Votre récit donne un bon aperçu des plus beaux sites athéniens et de l’atmosphère qui y règne. J’avais pour ma part été très vite tentée de quitter la capitale grecque pour rejoindre le calme des îles : on voit d’ailleurs sur vos photos les sites grouillant de touristes !

    J'aime

    1. Merci Sandrine pour votre visite ! Il est vrai qu’Athènes (et surtout l’Acropole) est assez touristique ! Nous avon beaucoup aimé la sérénité de Paros juste après ! en revanche à Santorin c’est noir de monde !!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s