souvenirs d’Argentine

*** parce que ce blog me sert avant tout de journal me permettant de garder précieusement en tête les pays que j’ai eu la chance de découvrir, nos tranches de vie, les petits et grands bonheurs de ma famille, je souhaite partager mes premiers grands voyages sur le continent sud-américain réalisés il y a parfois plus de 15 ans … A cette époque, pas de réflexe en main mais mon tout premier petit appareil photo numérique afin de partager avec ma famille restée à l’autre bout du monde nos aventures … ceci explique la médiocrité des photos mais les souvenirs eux sont encore bien plus beaux !***

BUENOS AIRES

Octobre 2001. Ce sont les vacances de la Toussaint et alors que je vis au Paraguay (à l’époque avec le père de mes filles expatrié) nous décidons de découvrir la capitale argentine : Buenos Aires

18 h de bus ( très confortable et en mode « cama » c’est-à dire lit avec plateau repas, films, bref mieux et bien moins cher que l’avion !) plus tard depuis Asuncion (capitale du Paraguay), la ville de près de 13 millions d’habitants au début des années 2000 nous tend les bras. Un temps très humide nous accompagnera pendant ces 4 jours de visite. J’ai le souvenir d’une ville très européenne, avec ses bouches de métro parisiennes, ses fiers habitants (les portènos) bien moins typés que le reste de l’Amérique du sud … Peu de dépaysement donc pour nous mais une capitale chère (la parité peso-dollar instauré depuis peu a fait mal !) imprégnée d’une culture forte.

Il ne faut pas rater les monuments principaux : la belle Casa Rosada dans laquelle vit le président, la mairie, le palais du gouvernement, leur obélisque (beaucoup moins beau que le notre à Paris !!), la place du 25 mai où déambulent les mères dont les enfants ont été victimes de la dictature nous rappelle une page d’histoire sanglante de ce pays … le théâtre Colon, le cimetière de la Recoleta où repose Eva Peron, la si célèbre Evita, des églises coloniales, les restes des fondations jésuites, le jardin japonais  …

 

Buenos Aires

Le quartier de la Boca  haut en couleurs dont la rue du Caminito est une des plus célèbres de Buenos Aires est très photogénique ! C’est un plaisir de se promener au milieu de ses habitations colorées …Le stade de Boca Junior pour les amateurs de ballon rond est aussi un incontournable.Coup de cœur pour le vieux quartier des antiquaires de Santelmo où l’ on a vu évoluer un vieux couple de danseurs de tango sur les pavés … L’ambiance recherchée est là … C’est juste un souvenir magnifique … entre élégance et force.

Buenos Aires1

Nous avons profité de cette ville très culturelle pour goûter aux saveurs d’un bar à tango, sortir dans des restaurants « concepts » très proches de ce que l’on peut trouver en Europe … Après ce bol de vie citadine cap vers les grands espaces : La Patagonie !

Et plus précisément la province de Chubut où se trouve la Peninsula Valdès et sa richesse naturelle incroyable. Nous traversons des zones arides dépourvues de végétation, nous croisons des guanacos (cousins des lamas), des moutons … et l’horizon … à perte de vue ! Le trajet aura duré 22 h mais ça en vaut la peine 😉

LA PENINSULA VALDES

Nous logeons à Puerto Madryn dans une petite pension vieillotte afin de pouvoir rayonner tout autour … A 15 km de là, à même la plage il est possible d’observer les baleines depuis le sable … Elles sont à quelques mètres, c’est absolument magique ! L’eau est en effet très profonde très rapidement et la baie est protégée ce qui permet aux baleines franches australes de venir mettre au monde leur petit en toute sécurité. Elles seraient environ 800 à venir chaque année et ce coin fabuleux est appelé la « maternité de l’Atlantique ».

Nous nous rendons à Puerto Piramidès sous un soleil écrasant, le petit village encaissé au creux de falaises déchiquetées est le lieu de départ des excursions en bateau permettant d’observer les baleines depuis la mer.

Péninsule 11

L’eau est d’un calme incroyable et l’absence de vent  nous offrira une visibilité extraordinaire ! Une mère et son baleineau passent à plusieurs reprises sous le bateau et viennent nous saluer à moins de 3 mètres. Ces géantes des mers mesurent environ 15 m et pèsent 35 tonnes. Le spectacle est magique. Je ne rêve que d’une chose, retourner à la rencontre des baleines de la Peninsula Valdès avec mes 3 enfants et mon mari (tout neuf !)

Baleines 1

Baleines 11

Mon appareil photo était vraiment d’une faible qualité mais je dois dire que j’aime énormément ces clichés qui illustrent à merveille la transparence de l’eau et la rencontre incroyable avec les baleines franches australes

Baleines 12

Nous avons décidé de refaire une sortie en bateau 2 jours plus tard ! La mer est beaucoup plus agitée mais la nature nous offre encore un beau spectacle ! Nous avons pu observer un accouplement de baleines et admirer des dauphins sautant devant notre embarcation !

Baleines 2

La Péninsule est immense (près de 300 kms pour en faire le tour) mais la nature rythme la monotonie des paysages de piste. Au gré des falaises nous rencontres des otaries, des lions de mer ou encore des pingouins qui commencent à s’installer par ici …

Péninsule 12

 

La calleta Valdès et sa langue de sable particulière est le lieu où les orques viennent s’échouer sur la plage afin de croquer un phoque ou une otarie ! assister à cette scène de chasse incroyable est rare et nous n’aurons pas la chance d’admirer des orques , ni au loin, ni en action, mais ce n’est pas vraiment la saison …

Péninsule 2

Départ pour Punta Tumbo,  à 150 km au sud, plus enfoncé dans la Patagonie. Cette réserve naturelle abrite la plus grande colonie de pingouins de Magellan du continent, plus d’un million et demi !! Encore une fois on traverse des étendues arides et désertes, on ne fait que de la piste et au milieu il n’y a rien de rien à part quelques bus téméraires !!! le site est aussi très beau et il est possible d’observer de nombreux guanacos et des choïques sur fond de mer bleu azur … A l’époque, un petit sentier nous faisait marcher au milieu des nids des pingouins, nous sommes en pleine saison de couvaison ce qui fait que les pingouins ne sont pas sur la plage entassés mais tous plus ou moins près de leurs œufs. Ils sont vraiment marrants quand ils marchent et là aussi on pouvait vraiment les toucher

Péninsule 1

Je garde un souvenir incroyable de cette rencontre avec les baleines … Pouvoir admirer les animaux dans leur milieu naturel est une chance inouïe. C’est certain. J’y retournerai. Mais cette fois-ci … à 5.

3 commentaires sur « souvenirs d’Argentine »

  1. Malheureusement je n’ai pas eu la chance de voir ce magnifique spectacle mais un jour nous aurons peut – être la chance d’y aller en famille !
    gros bisous maman !

    cap

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s