#rétro de fin 2020

De novembre confiné à décembre joliment fêté …

Il y a quelques semaines, j’ai choisi de profiter du temps de l’avent que j’aime temps au lieu d’écrire ma rétro de novembre … Je me suis dit que dès que décembre tirerait sa révérence, j’écrirai un article deux en un (encore mieux que toute publicité mensongère incitant à la surconsommation) afin de garder en mémoire ces dernières semaines de 2020 tout en savourant chaque miette de mon quotidien …

Cet article pourrait même servir de bilan, ou de rétrospective annuelle puisqu’il est un condensé de toutes les émotions contradictoires qui m’ont animée cette année mêlant la colère en regard de la politique à la joie, la tristesse face au climat sociétal et environnemental aux petits bonheurs de tous les jours, la désillusion de voir que rien ne change aux espoirs pour demain, le confinement à une liberté familiale et festive retrouvée …

Alors revenons en novembre, dans cet automne confiné qui a réduit au silence une fois de plus nos envies de danses, de restaurants, de sorties ou de lien social … Heureusement que nous avions pris un grand bol d’air frais lors de notre escapade à la montagne !(si vous voulez (re)voir notre semaine au creux de notre cabane familiale c’est par ici). Novembre fut donc consacré à l’essentiel selon notre gouvernement : le travail !!!! Voiture-boulot-dodo … ça fait envie …

Alors j’ai continué de savourer chaque fin de semaine pour marcher, souffler, profiter des dernières couleurs au jardin, goûter le pain au levain de ma moitié ou commencer sereinement mes premiers achats ou préparatifs pour Noël (et oui il faut attendre plusieurs semaines avant de déguster un délicieux vin d’orange pour les fêtes !) … En semaine je n’ai pas arrêté de fouler le terrain voisin de ma structure pour respirer un peu à défaut de ne faire que bosser … parler et échanger aussi avec ma précieuse collégamie qui cultive comme moi les petits bonheurs simples et puis je me suis lancée un défi …

Car oui, j’adore me fixer des objectifs, cela me stimule et m’encourage à me dépasser ! et celui-ci n’était pas des moindres : dépasser mes croyances limitantes ! Enfin, l’une d’entre elles surtout … Nous ne pouvons plus bouger, danser, sortir … la sédentarité et les excès compensateurs du premier confinement m’ont fait prendre quelques kgs dont j’ai beaucoup de mal à me séparer (ils doivent beaucoup m’aimer que voulez-vous, je dois être attachante 😉 …) Et je suis intimement persuadée que le sport n’est pas pour moi ! oui d’accord je danse mais je suis incapable de courir, de tenir une routine fitness conséquente ou de faire des exercices en mode intensif … Ma croyance limitante était donc celle-ci : « je suis nulle en sport » (vous les sentez les traumatismes des cours d’EPS au collège pendant lesquels j’étais toujours la dernière choisie pour intégrer une équipe ?)

Une croyance limitante est comme son nom l’indique votre principal frein à toute réussite ! Elle limite vos potentialités car vous êtes persuadé.e que vous ne pouvez y parvenir, fort.e des éléments renforçateurs intégrés au cours de votre histoire personnelle …. Le fait par exemple de n’être jamais sélectionnée rapidement pendant les cours de sport venaient renforcer mon sentiment d’être nulle et incompétente dans ce domaine alors que j’étais une très bonne élève, studieuse et motivée et que j’avais plein d’ami.es … mais le sport faisait toujours baisser ma moyenne, c’était mon meilleur ennemi ! bref vous l’aurez compris en ce mois de novembre confiné j’avais à cœur de me bouger et de me prouver que OUI j’étais capable d’enchaîner des séances de HIIT, de renforcement musculaire et de yoga presque tous les jours …  Et j’y suis arrivée ! motivée par ce challenge que je savais bon pour ma santé tant physique que morale, portée par mes envies de me dépasser et de me prouver que oui … je PEUX !

Et c’était drôlement bon, malgré la difficulté, de sentir que je n’étais plus l’adolescente laissée sur le banc … Cela a participé à renforcer ma confiance en moi … Vous êtes votre meilleur.e alliée ne l’oubliez jamais 😉

Et vous ?! c’est quoi votre croyance limitante ? cette conviction négative de vous-même que vous vous êtes forgée au fil du temps ? Celle qui vous empêche d’avancer et parfois même d’être heureux.se. ???

Et puis novembre a continué de dérouler son tapis automnal … ses jolies couleurs, ses moments de douceur, ses lectures inspirantes …

Il se termine toujours de façon festive puisque je souffle mes bougies à la fin de ce mois souvent sombre tant détesté par un grand nombre de personnes … Mon anniversaire fut confiné, réduit à mes essentiels : ma famille. Mais il fut joyeux, décalé, gourmand et tellement vivant ! De jolies attentions, un bon repas, des cadeaux greens et engagés (ohhh mon beau légumier ) ou parfois plus léger (ahhh ce joli miroir en rotin …) mais surtout le plaisir sans cesse renouvelé d’être ensemble autour d’un moment fort et de remplir notre boîte à souvenirs familiale …

Ce dernier week-end de novembre a ouvert le bal aux festivités de décembre et à cette période de l’avent si chère à mon cœur ! Nous avons décoré nos fenêtres, regardé notre premier film de Noël en famille … Et puis voilà, la magie de Noël a envahi la maison et même le Happy jardin ! La nature s’est invitée partout, notre forêt de sapins en bois a pris place au creux de notre foyer, les jolies lumières ont réchauffé les longues soirées d’hiver, les bougies ont embaumé le salon, les plaids recouverts nos canapés …

J’aime cette période depuis toujours … je sais qu’elle peut être difficile pour certain.es d’entre vous … éprouvantes, culpabilisantes et même source d’angoisses … et j’en suis sincèrement touchée tant j’ai à cœur de célébrer ce moment avec ma famille … Je ne sais pas pourquoi j’aime le temps des fêtes … Peut-être ai-je gardé mes yeux d’enfants, peut-être que le plaisir de voir la magie opérer dans les yeux des miens même grands est un bonheur égoïste que je tiens à savourer chaque année … J’y insuffle beaucoup de moi, d’énergie et de poussières d’espoirs … et je savoure le compte à rebours, les petits sablés de Noël, les essais de bûche ou de truffes chocolatées,  l’attente excitée, la musique distillée, les films à l’eau de rose, mon vin d’orange prêt à être dégusté et  l’envie de chacun.e de fêter la fin de l’année !

Mes engagements et convictions écologiques n’ont rien changé à mon amour pour Noël … Moins mais mieux, pas de foie gras sur la table, un menu pesco-végétarien pour Noël, totalement vegan pour le réveillon, des cadeaux écologiques qui soutiennent des petits commerçants engagés, des présents d’occasion, et/ou faits en France, des gourmandises à déguster, des consommables à savourer … Rien n’est parfait et il faut parfois concilier éthique et envies d’ados parfois moins concernés je vous rassure ! Mais l’équilibre se fait et je suis tellement heureuse de découvrir au pied du sapin ces jolis furoshikis à l’attention des miens …

Ces fêtes de fin d’année ont eu une saveur d’autant plus particulière que nous aurions dû les passer en nombre plus restreint qu’à l’accoutumée après un réveillon dans ma belle-famille et un jour de Noël hygge et slow à souhait à 3 … mais voilà … les péripéties de la tribu de ma sœur en voyage autour du monde en pleine pandémie et l’envie de mes parents de venir passer quelques jours dans le Nord ont fait que notre tribu s’est retrouvée, un peu par hasard dans notre Home Sweet Home !

En une semaine nous avons fêté Noël, réveillonné pour la nouvelle année, soufflé la 5ème bougie du petit dernier et célébré les rois ! On a beaucoup ri, joué, trinqué, parlé … on a sauté dans les flaques gelées, marché sous la pluie, admiré les illuminations ou la végétation givrée … Les gars ont construit notre spirale aromatique bravant le froid et les intempéries, on a regardé Capucine galoper, Clara travailler ! On a débattu et beaucoup lu aussi … On a pris la pause devant l’objectif et on a surtout fait pause sur une année parfois compliquée, anxiogène, confinée … Plus d’informations, pas de radio, plus de corona mais rien que NOUS.

On a savouré chaque miette de bonheur, on s’est gorgé des rires, des regards complices, du tourbillon de la vie malgré la peur et les gestes « barrières » …

C’était épuisant, effervescent … vivant ! C’était parfait, tout simplement …

Je vous souhaite pour cette nouvelle année de pouvoir cueillir chaque petit bonheur que la vie aura déposé sur votre chemin … courir après le grand ne sert à rien … Aimez-vous, prenez soin de vous, vous le valez bien !

Happy 2021

PS 1 : merci à mon petit pois de m’avoir tant gâtée en cette fin d’année, cela me touche toujours autant 😉

PS 2 : Cette rétro sera probablement la dernière … J’aime écrire et partager avec vous ces quelques tranches de vie afin de peut-être vous inciter à regarder le monde autrement, à vous montrer combien il est gratifiant de s’émerveiller de tout, de se recentrer sur ses essentiels et de s’émerveiller devant le vivant … j’y laisse mes émotions et mes questionnements, des bouts de nous, des ponts vers vous … je vous partage mes espoirs et parfois mes illusions !  Je le fais avant tout pour moi et notre mémoire familiale mais je reconnais attendre parfois un peu trop un retour, un écho … alors quand j’ai le sentiment de ne susciter aucune réaction ou intérêt je préfère mettre mon énergie ailleurs plutôt que d’être (sûrement à tort) déçue …  Je reprendrai la plume dès que l’envie s’en fera sentir, le besoin fort, quel que soit le sujet ou le moment … je suis vraiment heureuse d’avoir pu laisser une trace de ces mois passés ici … c’est un exercice incroyable que je recommencerai peut-être un jour … peut-être … si le cœur m’en dit. Dans cette attente, je tiens à remercier chacun d’entre vous qui avaient rendu ces rétros aussi jolies à travers vos mots, vos ressentis partagés ou silencieux, car je sais qu’ils peuvent être nombreux. MERCI.

3 commentaires sur « #rétro de fin 2020 »

  1. Merci du fond du ♡ Ingrid pour ces si jolis mots que tu m’as livré hier soir après la lecture de mon article ! Je les consigne ici pour les garder précieusement en mémoire :
    « Merci Vivi pour ta plume qui vibre et vibrera toujours dans ma vie et mon cœur … Belle nouvelle année et beaux nouveaux projets a toi si speciale, si singulière … »

    J'aime

  2. Un joli regard une fois encore dans le rétroviseur sur ces deux mois passés, tourbillon de souvenirs et d’heureux moments… Même si c’est ta dernière rétrospective , je suis certaine que tu auras à cœur de partager d’autres choses ici ou ailleurs et de garder une trace de tes réflexions sur la vie, ta Happy family et ce monde qui t’entoure… Parce que je sais l’énergie et le temps passé à laisser ces traces et cette mémoire pour le vivre moi aussi, je sais aussi combien c’est un exercice exaltant et enrichissant et même si parfois, nous aimerions savoir si nos mots parlent à d’autres par un retour, un commentaire, un partage, et même si souvent ils se perdent dans le flot des publications des réseaux sur lesquels nous les partageons, ils résonnent parfois en silence quelque part pour certains.
    Alors merci pour toutes ces rétros (qui ont souvent été en résonance avec mon Fil de Campagne) et tes mots inspirants si souvent !

    J'aime

  3. Dommage que cela soit la dernière mais je peux comprendre l’énergie que cela demande ! Tu as vraiment une très jolie plume et tu retranscris avec poésie toutes tes émotions. Je te remercie encore pour cette belle semaine de partage que nous avons vécu auprès de vous. Elle restera dans nos souvenirs grâce à tes magnifiques photos et tes mots joliment écrits.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s