Voyager sans (trop) polluer

J’ai souvent rêvé d’une vie à l’impact carbone aussi léger qu’une plume … Mais il faut se rendre à l’évidence, rien n’est possible sur Terre sans avoir un impact sur les écosystèmes, la biodiversité, le climat : vivre implique de polluer !! même mourir pollue … Bonjour l’angoisse pour la citoyenne engagée que je suis !

Il est néanmoins possible de réduire les conséquences parfois désastreuses de nos habitudes ( alimentation, achats, énergie …), de nos déplacements, de nos vies tout simplement, en faisant le choix de certaines façons de consommer, en pensant sobriété et en comprenant les ordres de grandeur de notre impact carbone ! On croit bien faire en achetant en vrac, en compostant ou en réduisant les produits carnés et on s’autorise à prendre l’avion régulièrement, à s’acheter une grosse voiture, à consommer plus qu’il ne faut … Il y a des choix essentiels et bien plus efficaces que d’autres pour s’engager dans la transition écologique ! Pour les découvrir je vous invite à lire ces nombreux articles … De mon côté j’ai bien compris les 3 priorités : une banque éthique (c’est à dire qui ne finance pas les énergies fossiles et les projets destructeurs, votre argent pollue bien souvent plus que vous), bien choisir son moyen de transport et une alimentation végéta*ienne.

Alors dans ce contexte, espérer voyager et découvrir le monde en limitant son impact n’est pas chose aisée … Cependant comme je n’ai ni l’intention d’arrêter de respirer ou de m’émerveiller (ça m’aide à lutter contre mon éco-anxiété), j’ai choisi d’essayer de m’évader, sans trop grignoter mon crédit carbone …

J’avais déjà écrit un article à ce sujet il y a plusieurs années sur mon engagement écologique qui venait se heurter à mon amour pour les voyages … j’ai encore cheminé depuis, pris d’autres engagement pour lutter contre la dissonance cognitive … Elle n’échappe à personne, cette distorsion cérébrale entre nos valeurs et nos actions qui nous met dans une posture inconfortable … Je suis loin d’être parfaite et j’ai moi aussi défendu la planète en ayant sauté dans un avion … Peut-être même donné des leçons alors que mon dernier vol faisait exploser mon impact carbone …

Il ne s’agit pas là de me sanctionner ou de me penser coupable du dérèglement climatique et de ses conséquences désastreuses … Si j’étais l’unique problème, l’avenir serait moins sombre … En revanche je ne veux plus nier ma part de responsabilité et j’ai besoin de cohérence … Je ne dis pas que je ne prendrai plus jamais l’avion … Il est fort probable que ma sœur et sa famille partent s’expatrier et il est hors de question que je ne les vois plus … Mon engagement a des limites ! Mon petit dernier est passionné par le Japon et peut-être qu’un jour nous irons plonger ensemble dans l’univers des mangas, des cerisiers en fleurs et des traditions ancestrales de cette île pas comme les autres ! Je vous le rappelle je ne suis pas parfaite et il me semble dangereux de n’écouter que celles et ceux qui ont un parcours sans fausse note, ni dissonance !

Tout simplement parce que ces personnes n’existent pas et que c’est le meilleur moyen de cultiver l’inaction et renforcer l’immobilisme ! Et puis c’est impossible d’être parfait dans un système qui ne l’est pas ! C’est ainsi que l’on dénonce des injustices et que l’on porte des combats écologiques grâce à nos smartphones, que nous tendons vers la sobriété heureuse quand la croissance et le capitalisme sont l’image du bonheur, que l’on essaie de démocratiser le train quand l’avion est 4 fois moins cher … Notre vie est faite de paradoxes, il faut les accepter et tenter d’être aligné.e comme on peut … Nous n’avons pas besoin d’une poignée de citoyens parfaits mais plutôt de millions de personnes parfaitement imparfaites mais engagées !!! Engagées à faire bouger les lignes, à construire un autre monde ou encore à changer nos imaginaires, nos rêves d’accomplissement et de réussites … c’est d’ailleurs ce que je vous propose avec cet article …

Alors même si vous avez beaucoup pris l’avion, voyagé dans le monde entier, il n’est jamais trop tard pour atterrir, pour ralentir … Et votre engagement est précieux, votre discours tout autant, votre cheminement éclairant …

Ce qui est certain de mon côté, c’est que je ne prendrai plus l’avion pour des voyages en France ou en Europe, des escapades de quelques jours, vite expédiées, vite consommées … ni des longs courriers tous les ans … et jamais de croisière dont l’impact est catastrophique. La pandémie et ce put#@~ de Covid m’ont invitée à atterrir ! Dernier vol en 2019, c’était pour Les Canaries … 2023 est là, on attaque notre 4ème année sans avion et pour l’amoureuse des voyages que je suis c’est un exploit !!

Est ce que je me suis ennuyée ? Ai-je perdu le goût de l’aventure ? L’envie de croquer le monde et la soif de nouvelles cultures ? Est-ce que je me suis sentie bridée, empêchée depuis ?? Clairement … NON ! j’ai réinventé mon rapport au voyage … je me suis émerveillée de petits riens, j’ai profité de lieux incroyables, insolites … Je n’ai pas arrêté de voyager !! Dans ma campagne, ma région, en France ou en Europe … j’ai sillonné de nouveaux chemins, sauté dans des trains, enfourché un vélo ou glissé sur l’eau …

Et c’est ce que j’ai envie de vous raconter en reprenant le fil de mes voyages passés pour lesquels je n’ai pris aucun avion ! J’ai envie de vous décrire la magie de certains lieux qui n’ont nécessité ni décollage, ni atterrissage …

La liste est plus longue qu’un poème à la Prévert : Une cabane dans les arbres, un été dans le Luberon, un journée à Boulogne sur Mer, la découverte de l’Algarve au Portugal, des Cinque Terre en Italie en train, Avignon et son passé historique, notre refuge dans les alpes, Barcelone et ses couleurs vibrantes, Séville et sa chaleur torride, Tarragone la Catalane ou encore la moderne Rotterdam aux Pays-bas, Gand et ses jolis canaux en Belgique, Chantilly, son château et ses écuries, le Louvre Lens et sa galerie du temps, Dijon et la Bourgogne, Pont en Royans et ses maisons suspendues au dessus de la rivière, la baie de Somme et son dégradé de gris, Montreuil sur Mer, Berck et la côte d’Opale, les gorges du Verdon ou encore Sillans la cascade … Mais il y a aussi tous ces nombreux voyages, avant mon besoin d’atterrir qui se sont fait en train ou en voiture : Londres, la Toscane, l’île d’Elbe, la Normandie, la Slovénie ou la Croatie ….

Depuis bientôt 4 ans, j’ai (re)découvert des merveilles et j’ai à cœur de vous les partager pour vous donner envie, sans culpabilité, de voyager autrement !

Le voyage est avant tout dans notre tête et un bon roman peut vous transporter mais quand il s’agit de découvrir physiquement de nouveaux horizons , il est important de comprendre l’impact des transports utilisés ! Pour avoir une petite idée, je vous propose de calculer l’empreinte carbone des différents moyens de transport ! Sans surprise, marcher est la solution la plus écologique 😉 Pour les longues distances c’est le TGV sans hésitation, concernant l’avion la quantité de Co2 émise ne prend pas en compte la construction … ça allège la facture mais n’est pas très transparent. Cet autre article permet de mieux comprendre les ordres de grandeur et comment faire pour atteindre les 2 Tonnes de CO2 / personne visées pour 2050 !!!

D’ailleurs connaissez vous votre empreinte carbone ? La meilleure façon de comprendre notre impact est de le calculer … Mon impact est autour de 3 Tonnes d’équivalent de Co2 cette année (merci à mon nouveau travail beaucoup plus près, au poêle à bois et aux vacances en train mais les calculateurs ne prennent pas en compte notre épargne et notre banque, le fait que nous avons des toilettes sèches ou notre fournisseur d’énergie par exemple !), il faudrait que nous soyons à 2 Tonnes / personne pour un monde soutenable … Alors, histoire de ne pas faire l’autruche et de prendre conscience de nos actions individuelles, je vous invite à faire le calcul. Il n’est pas ici question de culpabiliser chacune et chacun d’entre nous, les plus gros efforts à réaliser sont du côté des états, des industries et grosses entreprises … Ce qui n’empêche pas d’agir à notre échelle, de modifier certaines de nos habitudes et de réfléchir à deux fois avant de valider un A/R Paris-New-York pour quelques jours …

Pourquoi j’ai envie de changer mon rapport au voyage ? Parce que le monde est magnifique mais que les humains le détruisent, l’exploitent, le pillent … Parce que j’aimerai que mes petits-enfants puissent s’émerveiller comme j’ai pu le faire devant la vie sauvage, au cœur de sites exceptionnels … J’aimerai qu’ils puissent admirer des glaciers, plonger dans un océan sans plastique, vibrer au gré des saisons, se sentir tout petit face à l’exubérance de la Nature, les beautés de notre Terre … Le tourisme de masse participe à la destruction de notre planète, les vols en avion pour un oui ou un non, aussi. Beaucoup, même ! Et ils sont le privilège d’une minorité dans le monde. Arrêtons de nous voiler la face …

Alors si on partait en vadrouille autrement ? si on s’émerveillait sans trop de culpabilité ? Je vous embarque ? Vous me racontez vos plus beaux voyages sans décollage ? Et ce même si comme moi, vous avez parcouru le monde 😉

4 commentaires sur « Voyager sans (trop) polluer »

  1. Tout comme toi, je me dis que bien qu’elle soit imparfaite, je souhaite apporter ma petite contribution à un effort collectif de conscientisation. Et tout comme toi, mon rapport au voyage n’est plus le même. Les raisons qui motivent ce changement correspondent vraiment à celles que tu décris en fin de texte. Mon plaisir de la découverte s’exerce tout autant pas si loin de chez moi. Ce qui compte pour moi, au fond, c’est de voir d’autres horizons et ils sont vastes sans que j’ai à me déplacer à l’autre bout du monde. Je ne dis pas que je ne volerai plus jamais (ça serait présomptueux de ma part!), mais il est certain que ça fera l’objet d’une réflexion importante et je me montrerai très sélective.

    J’aime

    1. Merci ma chère Marie-Hélène pour cet écho si précieux à mes mots ! Nous avons le même cheminement et la même prise de conscience ! L important est de parvenir à continuer à s’émerveiller, à rêver !! Et je sais que tu y parviens très bien !!

      J’aime

  2. J’avais lu ton article il y a quelques jours et je n’avais pas trouvé le temps de le relire avant de te laisser ces quelques mots…tu reprends parfaitement ton cheminement, dont tu avais déjà parlé dans de précédents articles et c’est important de re-poser les choses de temps en temps. Les voyages zéro carbone ou presque me parlent, tu le sais et comme je n’ai pas pris l’avion depuis 16 ans et que les destinations lointaines ne sont pas ma priorité, c’est sans doute plus facile de m’en passer…je voyage lointain grâce aux récits et aux photographies des autres et ça me convient 😉 c’est une autre façon de voyager , dans sa tête et de découvrir. Je sais que tu me diras que cela ne remplace pas le vrai voyage, le dépaysement, le choc parfois des cultures, la beauté du vécu sur place, mais c’est bien ainsi pour moi…et puis il y a des tas de destinations en train qui permettent d’aller un peu plus loin que le bout de son jardin…😁 Merci d’être de celles et ceux qui me font découvrir et voyager autrement 😘

    J’aime

    1. Ohhh tu as bien fait d’insister ! Il aurait été dommage de ne pas lire ton long et précieux commentaire que je découvre tout juste sortie du travail…
      Et no. Je ne te dirais pas que rien ne remplace le voyage car je comprends complètement que pour certaines personnes comme toi, le voyage par procuration (lectures ou récits d aventures d’autres) suffise !! Je le fais moi aussi et j adore ça 😉 mais je ne peux me passer d’autres types de découvertes en vrai… alors je chemine, me questionne et avance afin de limiter mon impact tout en en prenant plein les yeux et le cœur ! Et je sais que tu comprends ! J ai eu le privilège de découvrir des lieux merveilleux dans le monde, il est de mon devoir de ralentir et de contribuer à nourrir les imaginaires autrement 💕 tout en gardant dans ma boîte à souvenirs les expériences incroyables que j ai déjà eu la chance de vivre !,
      Merci pour ton retour et tes mots toujours aussi importants pour moi !!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s